Vous êtes ici

"De Bonaparte à Clot-Bey" à l'Alcazar : redécouverte de l'Égypte antique au XIXe siècle

29 avril 2019

Jusqu'au 25 juillet 2019, la BMVR Alcazar et l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille en partenariat avec le musée d’Archéologie Méditerranéenne vous invitent à découvrir l’exposition "De Bonaparte à Clot-Bey, la redécouverte de l’Egypte antique au XIXème siècle".
    

En 2018, l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille commémorait le 150e anniversaire de la mort d’un de ses membres célèbres, le docteur Clot-Bey.
Le retour sur l’histoire de cette figure emblématique de la vie marseillaise du XIXe siècle, dont la collection est à l’origine du premier fonds d’égyptologie des musées de Marseille a suscité cette exposition qui évoque la redécouverte des monuments et de
la civilisation de l’Égypte pharaonique par les savants occidentaux de la première moitié du XIXe siècle.

La bibliothèque de l’Alcazar et l’Académie de Marseille ont un ancêtre commun : Claude-François Achard, créateur de l’une et refondateur de l’autre en 1792 et 1793. Elles ne pouvaient que s’associer pour cet événement.
L’histoire des collections de la bibliothèque est intimement liée à l’aventure égyptienne,dans la mesure où c’est à Marseille que Napoléon Bonaparte, avec l’accord du préfet Delacroix, a déposé la bibliothèque de l’expédition d’Égypte (1798-1801), ainsi qu’un certain
nombre de volumes qui lui ont appartenu personnellement. Ils portent aujourd’hui son chiffre ainsi que celui de Joséphine de Beauharnais.

Depuis lors, l’Alcazar n’a pas cessé d’enrichir son patrimoine, retraçant toute l’histoire de l’égyptologie depuis ses origines.

L’exposition présentée dans ses locaux évoque la naissance de l’égyptologie sur cette période, de l’expédition de Bonaparte à la collection de Clot-Bey.

À travers les objets de l’Académie de Marseille et du musée d’archéologie méditerranéenne, elle présente quelques aspects de l’histoire de ce médecin marseillais, collectionneur averti, dont l’Égypte fut la seconde patrie.
Issue des Fonds Rares et Précieux de l’Alcazar, la Description de l’Égypte fera découvrir aux visiteurs le résultat des travaux publiés par les savants de l’expédition de 1798-1801. Les ouvrages du Marseillais Jean-Jacques Riffaud, de l’Italien Giovanni Battista Belzoni ou encore ceux de Rosselini et de Jean-François Champollion illustreront les progrès, les collaborations et les rivalités qui ont permis de percer les mystères des hiéroglyphes et d’accéder à la compréhension des monuments pharaoniques.
Quelques dessins réalisés par l’architecte Pascal Coste durant ses séjours en Égypte compléteront cette vision de sa civilisation redécouverte.
 

Autour de l'exposition

  • Livret pédagogique
    Il présente le contenu de l’exposition et sera mis à la disposition du public.
  • Visites commentées proposées par les académiciens
    Salle d’exposition les mardis et vendredis après-midi de mai et juin à 14h30 (15 à 20 personnes) sur inscription auprès de l’Académie de Marseille : academieslamars@free.fr
  • Ateliers de découverte de l’Égypte antique animés par les bénévoles de l’association Provence Égyptologie
    Parcours pour les enfants avec des ateliers de découverte de l’Égypte animés par les bénévoles de l’association Provence Égyptologie, les 4 et 25 mai et 15 et 22 juin, durée 2h de14h30 à 16h30 pour des groupes de12 enfants de 7 à 12 ans.
    Inscriptions au département jeunesse.
  • Conférence le samedi 15 juin à 14h - Salle de conférence de l’Alcazar :
    L’expédition d’Egypte et la redécouverte de l’Egypte antique en occident au XIXème siècle par Jean-Yves Meunier, entomologiste IMBE-AMU/IRD
  • Projection-rencontre le 28 juin à 15h - Salle de conférence de l’Alcazar :
    Adieu Bonaparte, film de Youssef Chanine, Egypte, France 1985, 1h55.

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet