Vous êtes ici

La Revue Marseille au coeur historique de la ville

16 avril 2018

Aux origines de la ville était la calanque du Lacydon. Un havre qui poussait sa corne jusqu’au pied du rempart hellénistique et la porte Est de la ville antique, situés aujourd’hui sur le site du  jardin des vestiges.
C’est ici qu’ont été mis au jour  les témoignages archéologiques les plus précieux de la doyenne des villes françaises. Il fait partie, avec la Major ou le quartier du Panier, du cœur historique de Marseille.

Tour à tour occupé par les chiffonniers et les brocanteurs, rasé pour permettre l’ouverture de grands axes tels que la rue Colbert, dans la foulée de la rue Impériale, le quartier de "derrière la Bourse" a longtemps constitué un vaste terrain vague aux multiples usages : accueil de cirques, fêtes foraines, terrains de boules…

La renaissance d’un pôle économique, commercial et culturel a enfin amorcé le renouveau du centre-ville. Un centre-ville désormais élargi qui prend appui sur la culture dans son ambitieux programme de revitalisation.

Fidèle à sa ligne éditoriale, la revue Marseille retrace cette évolution dans ce nouveau numéro pour ouvrir les perspectives d’un centre-ville attractif et rayonnant.

EDITORIAL

Construit sous le Second Empire au bas de la Canebière, à deux pas du port, le somptueux palais de la Bourse de Marseille, élevé au coeur de la cité, était le symbole de la puissance et de la modernité d'une ville qui ambitionnait de devenir une des capitales commerciales du monde.

Pour donner à l'édifice un environnement urbain digne de lui, il fallait aménager les vastes espaces à récupérer sur le vieux quartier délabré qui le bornaient au nord : les terrains "de derrière la Bourse", une appellation que les Marseillais prirent l'habitude d'utiliser faute de mieux.
Les projets de rénovation et les destructions se succédèrent sans qu'on parvînt à décider du sort final ni de ce vaste espace inoccupé devenu terrain vague.

Le vingtième siècle y découvrit les vestiges antiques de Massalia et y naître un pôle économique, commercial et culturel qui amorçait le renouveau d'un centre-ville passant aujourd'hui par la réhabilitation programmée d'un coeur historique élargi.

[ Pierre ÉCHINARD ]
­

Téléchargez le sommaire 

  • Le numéro 258 est en vente en kiosques
  • Vous pouvez aussi le commander directement sur la boutique en ligne de Marseille.fr, tou­t ­ comme les anciens numéros encore disponibles.
     
  • Enfin vous pouvez le commander par courrier directement au siège de la revue ou également le retirer sur place :­  ­

    Revue Marseille

    Maison Diamantée
    2 rue de la Prison
    13002 MARSEILLE
    Tél : 04.91.14.64.16  
    E-mail : revuemarseille@mairie-marseille.fr
    Tarifs : 8€ l’exemplaire, 26€ l’abonnement de 4 numéros ou 48€ l'abonnement de 8 numéros.
    Chèque établi à l’ordre du "Trésor Public".  Frais de port inclus.

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet