Vous êtes ici

Musée d'Histoire et Voie historique : un musée connecté et reconnu

12 décembre 2016

Le label Tourisme et handicap, l'application réalité augmentée de la Voie historique et la publication des Actes du Colloque européen sur le Front d'Orient font du muséee d'Histoire et de sa Voie historique un exemple pour d'autres musées au niveau national et international.

  • Le label Tourisme et handicap :
    Trois ans après son ouverture, le musée d'Histoire de Marseille vient de recevoir le label Tourisme et handicap pour cinq ans. Cette marque nationale concerne les 4 handicaps (auditif, mental, moteur et visuel)
    L'accès au musée est prioritaire pour la personne en situation de handicap et son accompagnateur. Munis d'un justificatif en cours de validité, ils bénéficient tous deux d'un accès gratuit aux collections permanentes et aux expositions temporaires du musée.
    Equipé de toilettes et d'ascenseurs accessibles aux personnes en situation de handicap, le musée offre, sur le parcours de visite, une signalétique adaptée.
     
  • Le Forum Cap'com et la réalité augmentée de la Voie historique :
    Dans le cadre du Forum Cap COM organisé début décembre à Marseille, nous avons accueilli 120 responsables de communication de France et de Belgique pour leur faire découvrir le MuCEM, la Voie historique et le musée d'Histoire de Marseille.
    Nous leur avons notamment présenté la réalité augmentée de la Voie historique. L'objectif de cette application est de "casser les murs du musée" pour remettre ses collections et les évènements historiques de la ville dans le contexte urbain et ancien de leur découverte, de leur usage ou de leur survenue.
    L'application sert actuellement de modèle à des des projets de musée à Riyad (Arabie Saoudite) et Oslo (Norvège).
     
  • La publication des Actes du Colloque européen sur le Front d'Orient :
    Ces actes avec le point de vue de onze historiens originaires de onze pays différents vient d'être publiés à la suite de l'exposition Le Front d'Orient, 14-19, les soldats oubliés.
    Ce colloque a été soutenu financièrement par la commission européenne.
    La ville de Marseille est la seule ville de France depuis la fin de la Première Guerre Mondiale à montrer une exposition sur ce sujet absent de l'histoire et de la mémoire nationales, alors que 450 000 soldats français sont partis se battre sur ce front depuis le port de Marseille.

En savoir plus

 

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet