Vous êtes ici

Le Fonds Communal d'Art Contemporain - FCAC

 
Constitué en 1949, le Fonds communal d’art contemporain soutient la création d'artistes émergents par une politique dynamique d'acquisitions.

Il inventorie aujourd’hui près de 2 500 œuvres : installations, peintures, dessins, photographies, sculptures, livres d’artistes, œuvres vidéographiques, maquettes, ainsi que des œuvres et sculptures (pérennes ou éphémères) dans l’espace public.

 

  • "Ô ! Bonne Mère!" présentée à la Bibliothèque de l'Alcazar
    Jusqu'au 23 juin 2018

    Exposition réalisée dans le cadre de MP2018, Quel Amour ! et du PAC 2018 - Printemps de l’art contemporain.

    Collections partagées du Fonds communal d'art contemporain et du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur
    Artistes présentés : Thierry Agnone, Joël Bartoloméo, Katia Bourdarel, Dominique Castell, Monique Deregibus, Erini Linardaki & Vincent Parisot, Ingrid Wildi
     
    Comment parler de la relation que nous entretenons avec nos proches et des liens qui existent entre les êtres ? Une plongée dans les attentes, les pensées et les sentiments qui s’organisent au sein de la famille.

    Il en est qui veillent sur leurs enfants, d’autres qui les poussent à grandir, certaines s’en éloignent ou au contraire tentent de les retrouver. Quel amour plus profond et plus terrible que l’amour maternel ?« maman je t’ » proclame d’ailleurs avec quelque facétie Thierry Agnone, l’un des artistes présentés dans cette exposition. Auquel Monique Derégibus semble répondre « Si la voix se perd c'est toute l'image qui s’évanouit... » comme un hommage vibrant au souvenir de sa propre mère.

    L’exposition co-organisée à la bibliothèque de l’Alcazar par le Fonds communal d’art contemporain et le Frac Provence alpes côte d’Azur explore la complexité de la figure maternelle.
     

  • "TakeCareness"

    Installation de l'artiste Marc Etienne, lauréat du Prix 2017 des Ateliers de la Ville de Marseille
    Du 12 mai au 2 septembre 2018 au Musée des beaux-arts Palais Longchamp

    Une proposition de la Ville de Marseille (Fonds communal d'art contemporain) mise en œuvre par Triangle France, opérateur culturel arts visuels installé à la Friche de la Belle de mai.

    Le Prix des Ateliers de la Ville de Marseille est décerné tous les deux ans aux artistes en résidence, et offre l’opportunité au lauréat d’exposer au sein d’un des musées de la Ville de Marseille.

    A partir d’un néologisme employé par l’artiste, TakeCareness, est un ensemble d’oeuvres, sculptures en métal et bas-reliefs de plâtre, évoquant des scènes de soins, plus précisément des zones clés du corps humains pour accéder au bien-être.

    En donnant des formes à l’expression anglaise “take care” (voulant dire littéralement “prends soin”), Marc Etienne propose de dresser un dérivé de soins que pourrait prodiguer l’énonciation de cette expression. La malléabilité et l’onctuosité des matériaux utilisés viennent renforcer l’idée de bien-être réparateur, de douceur et d’attention à l’autre.

    TakeCareness est une invitation à la contemplation en-dehors des espaces d’exposition, sans être toutefois hors de l’enceinte du musée. lorsque prendre soin de soi ou de l’autre passe aussi par l’expérience visuelle proposée par Marc Étienne.

Consultez les expositions en cours et/ou à venir

 

La collection

 
Marseille est soit lieu de résidence ou de travail des artistes, soit le thème exploré dans les oeuvres produites : la ville constitue le terreau principal de réflexion et d'accroissement de la collection.
L’acquisition d'oeuvres auprès d'artistes vivants permet de constituer une véritable mémoire du tissu artistique local et de promouvoir la création contemporaine par la diffusion de la collection.
Le dépôt d’œuvres complète les acquisitions : la collection du FCAC est un outil de connaissance et de découverte.

Le FCAC accompagne les actions de professionnalisation des artistes résidents des ateliers d’artistes et constitue un véritable tremplin de jeunes artistes.
Il participe et soutient les évènements majeurs de la scène artistique marseillaise, tels le Printemps de l'art contemporain, Art-O-rama ou Paréidolie Salon du dessin.

Voir la collection en ligne

La diffusion

 
Complémentaire à celle des musées, la collection du FCAC peut être diffusée hors des murs consacrés à l’art et permet d’irriguer le territoire d’œuvres contemporaines : par des prêts aux établissements publics d’enseignement (écoles primaires, collèges, lycées principalement à Marseille). Des œuvres originales sont mises à disposition des élèves et des enseignants pour un travail pédagogique et des ateliers de pratiques artistiques.

Des prêts sont régulièrement consentis aux institutions à vocation culturelle, et plus traditionnellement aux musées et aux centres d’art pour des expositions temporaires.

Le partenariat : Collections partagées

 
Le FCAC a mis en place avec le Fonds Régional d’Art Contemporain PACA, un programme de diffusion de leurs collections respectives, les Collections partagées, pour la diffusion la plus large, cohérente et plurielle d’œuvres contemporaines en direction d'établissements scolaires, de centres sociaux, de bibliothèques et de diverses institutions…

Pour plus d'infos sur le réseau des collections publiques d’art moderne et contemporain auquel adhère la Ville de Marseille pour le FCAC, le musée Cantini (collections d’art moderne) et le musée d’art contemporain


 

Acquisitions 2015-2016


 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet