Vous êtes ici

Danse

Art spectaculaire par essence dans une ville toujours prête à s’enflammer pour la beauté du geste, avec un public passionné et des artistes réputés, la danse se situe comme un art majeur à Marseille, patrie d’origine de deux gloires mondiales : Marius Petipa et Maurice Béjart. Sans oublier le chorégraphe Roland Petit, dont les ballets ont fait rayonner Marseille partout dans le monde pendant un quart de siècle.

Capitale de la danse grâce à des galons obtenus dès la première moitié du XIXème siècle au Grand théâtre et au Théâtre Pavillon, puis à l’Opéra dès 1924, Marseille possède la très réputée école nationale de danse depuis 1992. Une mission municipale s’est aussi engagée depuis 1996 dans une dynamique de développement du spectacle vivant, et notamment de la danse, pour favoriser l’implantation durable de nouvelles compagnies dans des lieux de travail appropriés et la construction d’équipements structurants qui permettent à la deuxième ville de France de rivaliser pour l’art chorégraphique avec les principales villes du territoire national. Mais également les plus grandes plateformes européennes de création.

Aujourd’hui, plus d’une trentaine de structures (compagnies, festivals, établissements de production et de formation) sont soutenues par la municipalité. Il en va ainsi pour la Maison pour la danse KLAP, le Pôle de développement des publics à l’art chorégraphique, le plateau pour la danse de la Scène nationale du Merlan, la Scène 44, le Ballet national de Marseille, la Compagnie la Zouze… !

Dans une culture urbaine très développée ici, le hip-hop, apparu aux États-Unis dans les années 70, est aussi devenu un fer de lance de l’identité marseillaise et des compagnies (13e Cercle, En phase, Phorm, Hip-hop culture…) se produisent dans les plus grands rassemblements de ce champ artistique en France.

À Marseille, on danse aussi pour le plaisir dans la rue. La rue du tango et les Trottoirs de Marseille font ainsi vibrer les artères au rythme de l’Argentine l’été venu, démontrant joyeusement que la danse n’a définitivement pas de frontières.

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet