Vous êtes ici

Marseille, terre de cinéma

Du Schpountz de Marcel Pagnol à Taxi 5 de Franck Gastambide, l'histoire du cinéma à Marseille est suffisamment riche pour considérer la cité phocéenne comme une véritable capitale du 7e art.

En l'espace de quelques années, Marseille s'est, en effet, hisssée, au rang de deuxième ville de France la plus filmée. Pour la seule année 2016, 502 tournages (publicités, émissions TV, reportages, courts-métrages) ont été réalisés au pied de la Bonne Mère, dont 12 longs-métrages  et 12 séries télévisées. Soit, au total, 1 274 journées de tournage et une augmentation de 38% ces trois dernières années.

Forte de ses atouts climatiques (300 jours de soleil par an et une lumière vantée par Cézanne) qui ont des conséquences directes sur le coût des tournages extérieurs, Marseille a mis en place un certain nombre d'outils autour du cinéma, porteur d'images positives du territoire qui jouent sur l'attractivité et la notoriété. Ainsi, des plateaux de tournage, des sociétés spécialisées dans la filière audiovisuelle et un studio de capture de mouvements et d'effets spéciaux se sont installés au Pôle média de la Belle-de-Mai.

Depuis 2009, la Ville s'est aussi dotée d'une Mission cinéma et de l'audiovisuel, une porte d'entrée idéale pour tous les professionnels de la filière. Cette structure a été bâtie pour soutenir cette activité économique, favoriser les tournages et attirer les producteurs afin de venir tourner à Marseille. Grâce au maillage établi entre les services de la commune, les autres collectivités territoriales, les gestionnaires de sites, la Mission cinéma joue un rôle de facilitateur.

Une charte, "Marseille Movie Maker Hotels", a aussi été mise en place afin d'accueillir les équipes de tournage dans les meilleures conditions financières et logistiques. Adhérente au réseau national Film France et au réseau Paca coordonné par la Commission régionale du film, la Mission cinéma est présente sur de nombreux salons et festivals où elle assure la promotion de Marseille auprès des professionnels français et étrangers de la filière cinématographique. En collaboration avec la Commission régionale du film, elle organise enfin des repérages de décors potentiels de tournage destinées aux techniciens.

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet