Vous êtes ici

Le Mucem

Un Musée pour la Méditerrannée

 


Le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée implanté sur l'esplanade du J4 a ouvert ses portes, le 7 juin 2013.

Du Fort Saint-Jean rénové au J4 en passant par le Centre de conservation et de ressources à la Belle-de-Mai, le Mucem, héritier du musée national des Arts et Traditions Populaires de Paris s'étend sur plus de 40 000m². Au cœur de cette structure multiple, le môle du J4, du nom de l'emplacement historique, imaginé par Rudy Ricciotti en partenariat avec Roland Carta attire tous les regards. Ce bloc minéral entouré d'une résille de béton dévoile de nombreuses salles d'expositions dont la Galerie de la Méditerranée, espace permanent entièrement dédié à l'Histoire de la civilisation méditerranéenne. "Cette civilisation existe depuis 10 000 ans. La galerie permet un véritable voyage dans le temps et donne réellement à voir la Méditerranée", explique Zeev Gourarier, commissaire de cette exposition.

Moitié collection du Mucem, moitié prêts et dépôts d'autres musées, la galerie de 1 600m² s'organise autour de deux thématiques, depuis les figurines du néolithique jusqu'aux questions contemporaines de nos sociétés. L'histoire débute avec l'agriculture méditerranéenne et la naissance des dieux. Figures religieuses, œuvres d'arts et instruments agricoles côtoient installations vidéos et sonores. Le voyage se poursuit avec la nouvelle exposition semi-permanente, « Connectivités » qui raconte une histoire des grandes cités portuaires de la Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles : Istanbul, Alger, Venise, Gênes, Séville et Lisbonne sont alors les points stratégiques de pouvoir et d’échanges dans une Méditerranée qui voit naître la modernité entre grands empires et globalisation.

Prenant pour socle de réflexion La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, l’exposition propose de suivre les pas de l’historien Fernand Braudel et d’aborder cette Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles non pas comme un objet d’étude aux bornes chronologiques strictes, mais comme un personnage dont il s’agirait de raconter l’histoire en l’inscrivant dans la longue durée, allant jusqu’à l’interroger dans la période contemporaine.

Invitant les visiteurs à un saut dans le temps, cette histoire urbaine est également abordée aujourd’hui, à travers l’évolution de territoires portuaires contemporains : les mégapoles d’Istanbul et du Caire et les métropoles de Marseille et de Casablanca. Il s’agit en effet d’aborder la ville en développement comme le lieu vers lequel convergent et s’intensifient les flux, les connections, les échanges, et donc, le pouvoir.

Pour terminer ce voyage, c'est une invitation à aller au-delà du Monde connu qui attend le visiteur. Globes terrestres, maquettes de Vasco de Gama ou encore Venise représentée par Ziem composent cette dernière étape qui raconte la fascination pour la Méditerranée de l'autre rive et invite à poursuivre notre réflexion sur ce bassin méditerranéen au delà de l'exposition. "Marseille est au carrefour de la Méditerranée et une ville populaire. Elle donne tout son sens à cette galerie ainsi qu'au Mucem. Il y a une véritable rencontre entre la population et le musée", souligne Zeev Gourarier. Grâce à l'impressionnante collection conservée par le Mucem (environ 1 million d'œuvres), la Galerie de la Méditerranée renouvellera régulièrement les œuvres présentées avec toujours cette optique de mieux faire comprendre la civilisation méditerranéenne.

Si le Fort Saint-Jean trouve ses origines au XIIe siècle, cet ancien fort militaire, totalement inaccessible au public, avait jusqu’ici des allures de forteresse imprenable. En 2013, son ouverture fut donc une première historique: entièrement restauré, le fort s’ouvre, depuis, gratuitement aux Marseillais, qui se sont immédiatement réapproprié le site, à la manière d’un nouvel espace public. Si certains bâtiments accueillent des expositions, le fort Saint-Jean est avant tout un nouveau lieu de vie au cœur de la cité phocéenne, offrant une large palette d’activités, entre parcours historique, promenade botanique au fil du Jardin des Migrations, et découverte de panoramas spectaculaires, invisibles jusqu’alors.

De nombreuses autres expositions temporaires, rencontres, débats, projections, spectacles sont également prévus tout au long de l'année.
 

Président : Jean-François Chougnet

 


Adresse

7 Promenade Robert Laffont
13002 Marseille

Téléphone

04 84 35 13 13
­




Horaires
Ouvert tous les jours sauf le mardi et les 1er mai et 25 décembre 
Horaires d'été (5 juillet -31 août) : de 9h à 20h
Horaires d'automne (1er septembre - 31 octobre) : de 11 h à 19 h
Horaires d'hiver (1er novembre - 30 avril) : de 11h à 18h
Horaires de printemps (2 mai - 4 juillet) : de 11h à 19h

Nocturne le vendredi jusqu'à 22h ( 2 mai - 31 octobre)


Tarifs
5€ à 12€
Gratuit les premiers dimanches de chaque mois

Pass Musées
> 45 euros / 35 euros tarif réduit
> en vente à la billetterie du MuCEM, du musée d'Histoire de Marseille, du Muséum d'Histoire Naturelle, du Centre de la Vielle Charité, du Château Borély - musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode, du [mac], du musée des Beaux-Arts et du musée Cantini
> validité : 1 an
> accès gratuit et illimité aux collections permanentes et expositions temporaires des équipements suivants :

  • le Mucem
  • le centre de la Vielle Charité
  • le musée d'Archéologie méditerranéenne
  • le musée d'Arts Africains, Océaniens, Amérindiens
  • le musée des Docks romains (accès gratuit permanent)
  • le Mémorial de la Marseillaise
  • le musée des Beaux-Arts
  • le Muséum d'histoire naturelle
  • le musée Cantini ­Art Moderne
  • le musée d'Art contemporain [mac]
  • le Château Borély - musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode et le jardin botanique
  • le Préau des Accoules (accès gratuit permanent)

En savoir plus


Accès
Piétons
Entrée basse fort Saint-Jean : 201 quai du Port
Entrée Panier : parvis de l’église Saint-Laurent
Entrée J4 : esplanade du J4

En métro : arrêt Vieux-Port ou Joliette
En tramway : tram T2 arrêt République/Dames ou Joliette
En bus : ligne 82, 82s, 60, 49, ligne de nuit 582
En voiture : parkings payants Hôtel de Ville et Vieux-Port/Fort Saint-Jean
 

 

 

 

 

Activités en famille dans les musées

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet