Vous êtes ici

Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode


Une bastide provençale classée monument historique

 

Daté de la seconde moitié du XVIIIe siècle, le château Borély est emblématique des demeures de plaisance construites aux alentours de la ville par les grandes familles marseillaises.

Négociants prospères, installés notamment à Alexandrie, les Borély remplissaient également des fonctions officielles au service du roi de France.­ Fréquenté durant la saison chaude et les fins de semaine, Borély, situé dans le quartier de Bonneveine est considéré dès l'époque de sa construction comme la plus belle des bastides.
Chose rare, le château conserve encore aujourd'hui la majeure partie de son décor d'origine et certaines de ses pièces remarquables : salon doré, bibliothèque, chambre et chapelle.


La bastide
La façade demandée au célèbre architecte Clérisseau et dont le plan figure dans les collections des musées de Marseille, ne sera pas exécutée. Trop chargée sans doute de bas-reliefs, de balcons et de statues, elle fut radicalement simplifiée. L'exécution en fut confiée à l'architecte local, Esprit Brun et terminée aux alentours de 1768. À la mort de son père, Louis Joseph Denis (1731-1784), homme cultivé et amateur d'art, poursuivra le dessein paternel, veillant notamment à la réalisation d'un riche programme décoratif à l'intérieur du château, achevé autour de 1778. Gaston de Panisse Passis, fils héritier du Domaine Borély, le céda en 1856 à la Ville et à l'industriel Paulin Talabot. En quelques années, la Ville devait alors acquérir outre la parcelle comprenant le château et ses collections, les terrains attenant à l'est puis la quasi-totalité du domaine encore en la possession de la Compagnie des Docks.
La partie centrale du parc, confiée à Alphand, architecte paysagiste parisien, collaborateur du baron Hausmann est alors aménagée en parc public bordé à l'est par les serres de la ville, à l'ouest par le champ de courses. En 1864, un nouvel espace public était ainsi offert à la population. Déjà, la promenade au parc pouvait s'associer à une visite du château et de son musée alors consacré aux collections d'archéologies. Le musée y demeurera jusqu'à son déménagement en 1989 pour les espaces de la Vieille Charité.

Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode, le château Borély présente désormais au public une sélection de 2500 oeuvres d'une grande diversité de techniques : mobilier, céramiques, verres, tapisseries, objets d'art, objets exotiques rares, collections de Mode et d'accessoires du XVIIIe siècle à aujourd'hui.


"Les Rubans du patrimoine"

Le château Borély, présenté par la ville de Marseille à l'occasion de la 21e édition du concours des "Rubans du patrimoine", a été distingué du prix régional des "Rubans du patrimoine" pour sa rénovation !

Depuis 1994, le concours des "Rubans du patrimoine", organisé en partenariat par la Fédération française du bâtiment, l'Association des maires de France, la Fondation du patrimoine et la Caisse d'épargne, distingue les communes ayant réalisé des opérations de rénovation ou de mise en valeur de leur apanage bâti, par des prix nationaux, régionaux et départemantaux.
 


Remixez les collections du musée !
Le projet Borély Hacking tente de faire émerger des dispositifs de médiation numériques innovants en revisitant les collections du musée.
En savoir plus sur : http://borely-hacking.tumblr.com


Sonia Rykiel, la féminité en mouvement

 

Le noir, la maille, le velours, les rayures, l'envers et les coutures apparentes... Sonia Rykiel.

Sacrée " Reine du tricot ", elle a marqué de son empreinte la seconde moitié du XXe siècle et le début du nouveau millénaire, réinventant à son image la garde-robe féminine.

Pour son premier accrochage de l’année dans le département Mode, le Château Borély rend hommage à la créatrice disparue le 25 Août 2016. Une vingtaine de silhouettes, emblématiques du style Rykiel, ont été sélectionnées dans le très riche fonds mode du musée. Elles nous renvoient l’image d’une femme, active et libre, à la recherche du confort et de l’élégance. Sonia Rykiel a créé un style unique, « paresseusement » chic, intemporel et sensuel, aux lignes épurées et fluides empruntées aux années 1930. Un style baptisé par ellemême « Le Nouveau Classicisme ».
Retour sur le parcours d’une femme plurielle, icône de la « démode »…

Du 14 février au 11 juin 2017

 

 

 

 

 

 

Collections permanentes

 

Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode, le château Borély  présente désormais au public une sélection de 2 500 œuvres d’une grande diversité de techniques : mobilier, céramiques, verres, tapisseries, objets d’art, objets exotiques rares, collections de Mode et d’accessoires, du XVIIIe siècle à aujourd’hui.

 

Les collections Art nouveau/Art déco
Soutenue par un très beau dépôt des collections du Musée des Arts décoratifs de Paris, la collection Art nouveau/Art déco présentée à Borély est l'occasion de découvrir un ensemble de mobiliers, céramiques et verres du début du XXe siècle aux années 1930. D'Émile Gallé à Marcel Breuer, des courbes élégantes du mobilier Art nouveau à la rigueur géométrique et métallique des œuvres de Breuer, cette sélection permet de comprendre l'évolution du goût en matière d'ameublement et de décors, liée notamment à l'évolution des techniques de fabrication et à l'utilisation désormais courante du métal, de tubes ­métalliques, dans le mobilier.­

La Faïence en majesté
Issue du musée de la Faïence, fermé depuis ­décembre 2012, la collection de céramiques présentée au château Borély est un florilège des plus belles pièces du fonds. La porcelaine fera également l'objet d'une présentation particulière puisque des faïenciers marseillais avaient obtenu dès la seconde moitié du XVIIIe siècle le rare privilège d'en fabriquer. Les premiers services sont liés à la dégustation de boissons alors exotiques tels le café, le thé ou le chocolat.

Les collections exotiques
Grâce à l'ouverture de ce nouveau musée, les collections d'objets exotiques rares des musées de Marseille bénéficient d'un coup de projecteur largement mérité. En effet, collectées principalement par deux grands collectionneurs marseillais, le sculpteur Jules Cantini, mort en 1917 et l'homme d'affaires Nicolas Zarifi, disparu en 1941, ces collections témoignent de l'intérêt extraordinaire suscité dès la seconde moitié du XIXe siècle notamment lors des Expositions Universelles pour les arts extra-européens. L'impact de la découverte des arts extra-européens, en particulier asiatiques, fut si important pour les artistes européens que certains en furent durablement influencés dans leurs recherches comme dans leurs créations. C'est le cas du grand céramiste Théodore Deck, dont le musée possède plus de 130 oeuvres. Une salle spectaculaire lui est totalement dédiée.

Le fonds de Mode de Marseille
Constitué de plus de 7000 vêtements et accessoires de Mode des années 1920 à nos jours, le fonds présente des pièces de référence pour l'histoire générale des formes vestimentaires, la mode estivale et la mode balnéaire, que ce soit à travers des modèles faits main (la couture) ou faits machine (la confection), de la haute couture au prêt-à-porter destiné à une large diffusion, en passant par le prêt-à-porter luxe. Les prototypes de défilés, mais aussi les modèles obtenus directement auprès des maisons des créateurs ou des collectionneurs, côtoient des pièces issues de garde-robes ­personnelles et privées.

Directeur : en attente

 


Adresse

132, avenue Clot Bey
Château Borély
Parc Borély
13008 Marseille

Téléphone

04 91 55 33 60
­

 

► Horaires

  • du mardi au dimanche : ­ de 10h à 18h
  • fermeture hebdomadaire le lundi, sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte
  • fermeture les jours férié­s suivants : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 2­5 décembre ainsi que le 26 décembre.
     

 

► Tarifs
>>Pass Musées

> 45 euros / 35 euros tarif réduit
> individuel et nominatif
> validité : 1 an
> accès gratuit et illimité aux collections permanentes et expositions temporaires dans 15 grands lieux culturels de Marseille

> En savoir plus (pdf)

>> Collections permanentes : 5 euros / tarif réduit 3 euros

>>L'accès aux musées est gratuit le 1er dimanche du mois
> Gratuité
moins de 18 ans, tarifs réduits ... En savoir plus ­

> Billets combinés :
- Musée Borély + Jardin Botanique : 6 euros / tarif réduit 3 euros
 

► Visites commentées : le dimanche à 15h sauf le 1er dimanche du mois.
 

Voir les informations communes aux Musées

Téléchargez le dépliant : Les musées de Marseille en parcours (pdf)

Téléchargez le dépliant : Brochure des collections(pdf)

Concerts
>  Dimanche 5 mars à 15 h
Retrouvez Nathalie Négro pour son solo autour du piano contemporain. Paysage sonore. Alternant musique écrite et de musique improvisée, où la diversité des pièces écrites sont source d'inspiration pour chaque improvisation, ce solo offre un réel moment de convivialité et d'échange autour d'une programme musical original.
Accès libre dans la limite des places disponibles.

> Dimanche 19 mars à 13h, 14h, 15h, 16h et 17h
Série de mini concerts de musique baroque dans le salon de réception, par les jeunes virtuoses de demain.
Dans le cadre du festival Mars en Baroque - Prix d'entrée au musée (tarif plein : 5 euros / demi tarif  : 3 euros)

> Dimanche 2 avril 2017 à 11h
Rainbow Shell.
En partenariat avec l’U’percut.
Perrine Mansuy, piano
Jean Luc Di Fraya, percussions
Eric Longworth, violoncelle

> Dimanche 7 mai à 15 h :
Concert De ce fol penser souvent remaynt de Julien Ferrando par la compagnie Piano and Co. A la découverte d'un instrument à clavier médiéval original : le clavicythérium
Accès libre dans la limite des places disponibles.
 

► Divers :

Audiophone :
mise à disposition gratuite dans le cadre d'une visite commentée

­Pavillon Est du Château
Café Borély restauration - salon de thé
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h - Tél. : 04 91 22 46 87 - www.cafeborely.fr­
 

► Accès
Métro ligne 2 - station rond-Point du Prado, puis bus 19, 44 ou 83
Parking  à proximité - Parking Parc Borély, 48 avenue Clôt-Bey – 6e - ouvert 7j/7 de 7h à 21h - tarif préférentiel pour les visiteurs du Musée et/ou du Jardin Botanique
Vélo borne : 8145

 

► ► Voir les informations communes aux Musées

 

► Centre de documentation :

Le Centre de documentation du fonds Mode, (anciennement Centre de documentation du Musée de la Mode et actuellement Centre de documentation du Musée des Arts décoratifs et de la Mode) est un lieu de recherche dédié à l’étude de la mode dans ses aspects historiques, artistiques et sociologiques.
­Unique pôle de compétence consacré à la mode dans la région PACA, il se place ainsi en garant de la mémoire bibliographique dans ce domaine. Il a pour mission de collecter, conserver et mettre à la disposition du public le plus grand nombre de documents  obtenus non seulement grâce aux achats financés par la Ville de Marseille mais aussi grâce aux dons de particuliers et aux échanges permanents entretenus avec des institutions nationales et internationales.
Dans une salle de consultation sur place (24 places assises), il accueille les étudiants, les professionnels, les classes accompagnées de leurs enseignants, sur rendez-vous, du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h et de 14h à 17h.
 

►  Fonds
- 5000 ouvrages
- 240 titres de périodiques (catalogue des revues accessibles via le catalogue collectif des périodiques SUDOC)
- 1300 dossiers documentaires
- 1800 documents vidéo
- 2800 dossiers de presse et catalogues commerciaux
- les documents, à l'exception des dossiers documentaires, sont référencés sur le catalogue du réseau culturel de la Ville de Marseille, www.bmvr.marseille.fr  . Un poste informatique dans la salle de lecture est à la disposition du public pour la consultation de ce catalogue.
 

► Contact
Centre de documentation Mode
Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode
11, La Canebière 4e étage
13001 Marseille
 Tel : 04 96 17 06 00

Mesures de sécurité complémentaires

Afin d’assurer au mieux votre accueil nous vous recommandons de prendre note des consignes suivantes :

ÉVITEZ les sacs de grande taille, les valises et bouteilles seront refusées,
COLLABOREZ avec nos équipes en ouvrant vos sacs et vestes,
PATIENTEZ si les accès sont ralentis en raison d'un contrôle approfondi,
 

Consignes de sécurité habituelles

 

Il est interdit de :

 


Fumer

 


Filmer

 

 

 


Prendre des photos

 


Enregistrer de la musique

 

 
 

Les objets ci dessous sont interdits et ne seront pas gardés en consigne :

 


Couteau

 


Bombe lacrymogène

 

 

 


Casque

 


Petite et grande bouteille

 

 

 


Les téléphones mobiles doivent être éteints ou en mode silencieux

 

 

 

Programmation trimestrielle des musées

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet