Vous êtes ici

Politique municipale

Appuyée sur plus de 26 siècles d’histoire et de culture(s), la municipalité marseillaise s’est engagée, depuis plus de 20 ans, dans une politique culturelle constante et volontariste, qui poursuit deux grands objectifs :

  • offrir aux Marseillais un cadre de vie de qualité, en leur permettant, comme spectateurs, d'accéder à une offre culturelle à la fois riche, originale et diversifiée, et comme acteurs, d'exprimer leurs talents et leurs idées, de pratiquer les arts et d'accéder à la connaissance
  • développer l’attractivité de Marseille pour accroître le rayonnement international de la ville et en favoriser son développement.

Axée sur l’aménagement urbain, le développement économique et touristique ainsi que sur la cohésion sociale, la politique culturelle est au service du projet municipal. À la fois au service du public et des artistes, elle favorise l'expression de la diversité culturelle de la population marseillaise en proposant aux habitants et aux visiteurs une offre riche et attrayante.

Soutenant une grande diversité de propositions artistiques, la politique culturelle accompagne les artistes dans leurs démarches de création, favorise l’émergence des talents, les formes artistiques les plus atypiques et les projets fédérateurs, dans une totale liberté de création et d’expression.

Les grandes institutions culturelles publiques comme les Archives, les bibliothèques, le Conservatoire, les musées, l’Opéra et l’Odéon sont soutenues par la municipalité. Mais il en va de même pour le privé avec les théâtres, les salles de concert, les compagnies artistiques et les nombreux évènements à fort rayonnement international comme la Biennale internationale des arts du cirque, Babel Med, le Printemps de l’art contemporain, Marsatac, le Festival de Marseille, le Marseille Jazz festival des cinq continents, la foire internationale d’art contemporain Art-O-Rama...

De tout cela émane le foisonnement exceptionnel de Marseille où se côtoient richesses patrimoniales et formes artistiques innovantes. L'effervescence artistique de la Ville s'appuie de plus, sur un vaste réseau d'acteurs et d'artistes, détenteurs de savoir-faire et d'une créativité reconnus. Cette approche a permis l’éclosion d’une génération d’artistes et un intense bouillonnement culturel, qui ont valu à Marseille de devenir Capitale européenne de la culture en 2013.

Marseille Provence 2013 (MP 2013) a résonné comme un révélateur de culture pour le public français et international, en même temps qu'un accélérateur local de projets culturels. 660 millions d’euros ont été investis, dont 240 millions d’euros pour la Ville destinés à l’ouverture du MuCEM, la rénovation des musées de la ville (Musée des Beaux-Arts au Palais Longchamp, Musée d'Histoire au Centre Bourse, Musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode au Château Borély, Musée d'art moderne à Cantini), la construction de l’agora du Vieux-Port, la valorisation du patrimoine et le développement des infrastructures culturelles avec l'ouverture ou la rénovation de nombreux lieux de création ou de spectacles (La Friche de la Belle-de-Mai, le Silo, le Théâtre de la Joliette, KLAP Maison pour la danse, l'Espace Julien, le Moulin, le FRAC...). Toutes ces étapes ont souligné l’importance du soutien de la filière culturelle, au profit notamment de l’emploi, de la transformation urbaine, du développement économique et de l’attractivité territoriale.

Vitale pour le dynamisme et le rayonnement culturel marseillais, MP 2013 a aussi ouvert la voie à de nouvelles initiatives. En 2015, la Ville a lancé la Biennale internationale des arts du cirque qui, en deux éditions, est déjà devenue un rendez-vous de référence. Un ambitieux plan de développement de la lecture publique a aussi été engagé pour permettre de transformer les bibliothèques municipales afin qu'elles deviennent les agoras du 21ème siècle, des lieux de vie incontournables.

Deux autres rendez-vous culturels de taille attendent désormais les Marseillais et ses 5 millions de touristes. Marseille Provence 2018, d’abord, qui proposera une vaste programmation artistique dans tout le département des Bouches-du-Rhône, sur le thème de l’Amour.
Manifesta, ensuite, 13e biennale européenne européenne d’art contemporain qui sera accueillie pour la première fois en France en 2020. C’est à Marseille que cela se passera, et cela est le fruit d’une longue réflexion municipale aux résultats probants.

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet